The Walking Dead saison 6 : Mon avis sur la grande finale [55389]

The Walking Dead saison 6 : Mon avis sur la grande finale

Cinéma, séries télé, Netflix, Manga et super-héros

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Nous venons d'assister à la grande finale de la sixième saison de l'excellente série d'AMC, The Walking Dead. Voici mon avis sur cette finale... troublante.

**Avertissement, spoilers!**

Ah! Je m'en doutais bien que Daryl n'était pas mort dans le précédent épisode! La série ne peut pas tuer un personnage d'une telle importance. Hum... en fait, le peut-elle? Si on se fit à la dernière minute de l'épisode, tout est possible... Pendant que j'y pense, c'est moi ou Eugene, l'homme à la chevelure douteuse, est désormais doté d'un accent du Texas plutôt coloré? Bon, ce n'est pas important je sais, mais ça me fait sourire à chaque fois qu'il parle. C'était triste de constater qu'il partait comme ça, dans une mission suicide sans retour (puisqu'il allait promener le motorisé vide pour attirer l'attention ailleurs pendant que le reste du gang fait passer Maggie en douce par les bois). Bon, on sait comment l'expérience s'est terminée... D'ailleurs, je ne crois pas que Maggie va s'en sortir. Sa fièvre grimpe et le gang de Negan ne semble pas très sympathique.

Dernier jour sur Terre

La finale de ce soir était d'une durée de 90 minutes et sans aucun doute que pour cette finale, on aurait pu retirer un bon 30 minutes. La séquence avec Carol? Meh... surement qu'on aurait pu couper des bouts. Je comprends sa décision, sa réflexion, mais de quitter le groupe comme ça risque simplement de lui coûter la vie. Bon, elle ne semble plus vraiment y tenir me direz-vous. Et Morgan qui est reparti au loin à la recherche (encore) de Carol. Damn dude, tu perds du temps à faire tout ça. Pendant ce temps-là, Rick et les autres sont dans le méga gros ultra big pétrin, comme jamais auparavant. Hum... c'est vrai qu'au Terminus ce n'était si rose non plus.

J'ai bien aimé ce principe des routes bloquées, créant un véritable stress à l'épisode. C'est moi ou le gars qui semble mener le groupe sur les routes, ressemble à Trevor Philips de GTAV? Oui oui, c'est bel et bien lui (je me réponds à moi-même je sais) il s'agit de Steven Ogg, l'acteur canadien qui a rendu possible et si crédible ce célèbre Trevor. Hé bien! Et qui est ce libraire dont tout le monde se fou? Battu à coups de pieds, soulagé de ses dents, peinturé avec une canette en aérosol, pendu à un viaduc. Ils croyaient menacer qui avec ce gars? Brrrref... venons-en au vif du sujet : Negan.

Wow, si la première heure m'a passablement ennuyée (j'ai regardé l'heure sur ma montre à sept reprises, il y avait des pubs aux cinq minutes), la dernière demi-heure quant à elle, m'a complètement assommée. On m'avait parlé du personnage Negan, diabolique et charismatique à la fois. Excellent choix d'acteur en la personne de Jeffrey Dean Morgan! Outre le fait qu'il joue le père de Bruce Wayne dans le film Batman v Superman Dawn of Justice pendant deux minutes, on a pu le voir dans plusieurs séries télé et films. Sa séquence finale était troublante, stressante, touchante, effrayante et passionnante à la fois. Negan semble vraiment cruel, intelligent et très bien organisé. Et cette façon de siffler (son gang et lui)! Aïe, ça donne froid dans le dos! Ça m'a rappelé le sentiment ressenti quand j'entendais le sifflement du révérant Henry Kane dans le film Poltergeist 2.

Revenons au moment final. Glenn qui pleure et n'en peut plus de voir sa belle Maggie souffrir, menacée de mort. Negan qui devine que Carl est le fils de Rick. Toute cette tension, cette mort qui rôde. Ce ''eenie, meenie, miney, moe'' pour choisir la personne à tuer. ''Quelqu'un bouge et j'arrache l'autre oeil du garçon!'' Damn, le coup de bat sur la tête semblait si réel, si effrayant. Puis le sang qui coule devant les yeux de celui ou celle qui se fait marteler la tête, jusqu'à ce que l'on entende des bruits de craquements d'os... Ouf, c'était une scène difficile à vivre. Mon pick? Je crois que Negan a tué Abraham. Il a remarqué l'allure solide, entêtée et fière d'Abraham, se disant peut-être que ce gars à la moustache rousse pourrait sans doute lui causer des ennuis dans l'avenir. De toute évidence, Rick et sa bande devront sans doute travailler pour Negan. Jusqu'au jour où ils pourront se retourner contre lui...

Au final, je reste un chouilla déçu par cette finale de Walking Dead. Il n'y a que la dernière demi-heure qui valait le coup d'oeil.

Mais si je devais donner des notes séparées, 5 étoiles sur 10 pour la première heure et 9 sur 10 pour la dernière demi-heure. Et vous?


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

Recherche

Médias sociaux