Blogue à Cayoux: Ce que j’attends des nouvelles consoles [52823]

Blogue à Cayoux: Ce que j’attends des nouvelles consoles

Les gros titres...

Blogues

Chaque nouvelle génération amène son lot de questionnements soufflé par un vent d’optimisme pour l’amateur de jeux vidéo. En admettant qu’autant la PS3 que la Xbox 360 fussent de bonnes consoles, suffisamment puissantes pour nous permettre de jouir de jeux épiques, de vastes mondes ouverts à travers des séquences rapides, précises et même parfois touchantes, il reste que nous n’avons pas connu la claque promise sur la génération précédente, les PS2 et Xbox.

Où sont les Blacks?
C’était en 2006, sur la première Xbox, la grosse originale fiable comme un tracteur de ferme et grosse comme ancien lecteur de cassette VHS. Le jeu Black est venu me gifler en plein visage comme une femme repoussant les avances d’un homme trop entreprenant. Ce jeu offrait à l’époque quelque chose que nous ne trouvons même pas encore aujourd’hui dans les jeux à savoir des environnements hautement destructibles. Immédiatement en y jouant, de salivais à l’idée de voir les jeux qui allaient reprendre ce concept encore mieux. Impossible de se cacher derrière un mur ou une plante quand une mitrailleuse nous tire dessus. Avec un lance-roquette, nous pouvions viser à côté d’un individu pour qu’il soit touché par des débris. Retenez simplement que dans Black, tout ou presque pouvait être détruit ou brisé. Le studio responsable de ce jeu était Criterion Games qui nous a donné par la suite la franchise Burnout et quelques Need For Speed. Si certains jeux comme Battlefield et Crysis ont tenté de reprendre un peu le concept, jamais nous ne sommes passés près de revoir un jeu comme Black. Ainsi la première chose que je souhaite voir avec les Xbox One et PS4 est beaucoup plus de destruction. Ils ont maintenant la puissance requise pour le faire. Je ne veux plus pouvoir tirer sur une fenêtre qui ne se casse pas ou encore me cacher derrière une porte pour contrer une grenade. Forcez-moi chers développeurs à sortir de ma zone confort et me faire sentir vulnérable.

Faites-moi donc pleurer si vous êtes capables!
Peu de jeux réussissent encore aujourd’hui à briser cette barrière et nous renverser par l’émotion. De ce côté je suis très optimiste que la prochaine génération de console ira plus loin pour transmettre efficacement les émotions. Je ne parle pas ici de voir mourir un personnage dans jeu qui est souvent banale et sans intérêt, mais bien grâce aux détails, de l’expression du visage, de la voix, du contexte et de la musique qui ensemble nous font vibrer. Déjà dans Tomb Raider sur Xbox 360 et PS3, nous avions réalisé que c’est possible. Cette Lara, surtout au début du jeu, faisait pitié, nous voulions la prendre dans nos bras pour lui dire que tout va bien. Le très lent et artistique Heavy Rain a également proposé quelque chose de novateur côté émotion. Que dire d’un certain L.A. Noir qui bien que truffé de bogues nous a livré les expressions photo-réalistes sur les visages pour avancer dans l’intrigue, contribution que je souhaite voir revenir en force. Donc mon deuxième vœu, encore plus d’émotions dans les jeux pour la prochaine génération.

Des jeux plus intelligents
Bon ce point est large, mais je m’explique. Dans un jeu comme NHL, je veux plus de lignes de commentaires et que ces derniers collent réellement à ce qui se déroule sur la patinoire. Je veux une foule dynamique qui participe activement à l’action et surtout moins d’images génériques ridicules, comme de voir des joueurs entrer au banc après un but tous sans expression, avec un regard vide. C’est la prochaine étape, allez plus loin dans l’expérience globale. FIFA est un bon exemple, il me semble clair que ce jeu ne cesse de s’améliorer alors que d’autres comme NHL font durs encore. Je veux voir des commentaires intelligents dans tous les types de jeu. Prenons l’exemple d’un jeu de course comme Forza Horizon 2 sur Xbox One. Je veux que le narrateur cesse de me dire de ne pas lâcher et que j’ai encore espoir de gagner le championnat, alors qu’il devrait savoir que j’ai tout gagné et que même en terminant dernier j’ai assez de points pour gagner le championnat. Donc, plus de cervelle dans les jeux.

Donnez-moi des produits finis
De grâce, que se termine cette tendance à nous présenter des jeux qui ne sont pas terminés. À ce titre, ça commence mal puisque nous avons vu NHL15 avec la moitié des modes non présents au lancement. Que dire d’Assassin’s Creed Unity bogué au max à son lancement. Mon dernier souhait est donc de ne pas hésiter une seule seconde à reporter des jeux qui ne sont pas prêts. Bien sûr, je n’ai aucun problème à profiter de mises à jour régulières à un jeu après sa sortie, mais une mise à jour aussi grosse que le jeu… c’est qu’il y a un problème.

En terminant, je vous dirai que je crois que ces quelques points si appliqués par les développeurs et les éditeurs devraient contribuer à rehausser l’expérience. Je fais confiance aux créateurs exceptionnels qui composent cette industrie formidable qu’est le jeu vidéo. Faites-nous encore rêver chers créateurs et transportez-nous dans votre univers un peu fou, après tout, nous ne demandons que ça.


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

TESTS DE JEUX RÉCENTS

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux vidéo cette semaine (2 au 6 décembre 2019 )

Lire la suite...

Sur Cinévore par GF

Audio : Podcast & Radio

Sondage GF

Croyez-vous aux chances de succès de Google Stadia

Médias sociaux

À voir sur GF...