“The Umbrella Academy”: Mon premier coup de coeur de 2019

“The Umbrella Academy”: Mon premier coup de coeur de 2019

Les gros titres...

À ne pas manquer

Critiques - Cinévore

 

Note: Cet avis ne comporte pas réellement de divulgâcheurs

 

A été ajouté en douce dernièrement sur la plateforme de diffusion Netflix, la série de 10 épisodes The Umbrella Academy. Sans en avoir entendu parler au préalable, je me suis attaqué à cette série qui m'a totalement séduite. C'est le traitement de cette série qui est étonnant. Je vous le dit, je n'ai pas été autant impressionné par une série depuis Stranger Things. Son gros défaut, que 10 épisodes....

Un peu d'histoire...mais pas trop, c'est promis!
Sept enfants du même âge tous très différents ont en commun d'avoir été adopté à la naissance par Sir Reginald Hargreeves incarné par Colm Feore, un riche homme d'affaire. L'intriguant bonhomme avec monocle à mi-chemin entre le professeur Tournesol et le Colonel Sanders, savait que chacun de ces enfants possédait un pouvoir important, qui bien canalisé, pourrait servir à aider l'humanité. Ces jeunes ont donc grandit ensemble encadrés avec des règles strictes dans un grand manoir dirigé par Sir Hargreeves, son major d'homme (qui est un singe qui parle) et maman (une androïde), pour leurs permettre de développer leur pouvoir respectif. À l'âge adulte, les membre de la Umbrella Academy ont tous quitté le manoir pour vivre leur propre vie.

1

Rendus dans la trentaine, les six membres restants se réunissent suite au décès de Hargreeves. Luther, Diego, Allison, Klaus, Vanya et Number Five travaillent ensemble pour résoudre un mystère entourant la mort de leur père. Mais la famille commence encore une fois à se séparer à cause de leurs personnalités et de leurs capacités divergentes. La toile de fond de la courte série est donc l'apocalypse qui s'en vient dans moins de 48 heures qui doit être freiné par le groupe dysfonctionnel The Umbrella Academy.

Comme je le mentionnais au début du texte, le tempo est très intéressant dans cette série qui bascule parfaitement entre émotion, action et humour. Que dire de la musique qui est très présente ajoutant beaucoup aux scènes. On nous offre des pièces variées qui vont de la musique classique à des hits des années 60, 70 et même plus contemporaines. La seule autre série qui me vient en tête dans laquelle la musique était aussi en avant plan est Miami Vice dans les années 80.

Une direction en équipe, surprenante
En écoutant la série, je me suis questionné sur la personne qui l'a réalisé pour apprendre que pas une mais cinq personnes différentes ont pris en charge chacune deux épisodes. Elles ont conservé le même tempo et la même couleur. Même chose pour les acteurs qui ont été dirigé de la même manière d'un bout à l'autre. Et ces acteurs sont bons ayant donné vie aux personnages sans tomber dans des clichés à la Marvel ou DC.

Luther (Tom Hopper) c'est un homme grand et puissant mais avec caractère très doux. Diego (David Castañeda) est un genre de Robin, avec bandeau et capable de manipuler les couteux avec précision. Allison (Emmy Raver-Lampman) possède le pouvoir de la suggestion pour implanter des idées dans la tête de ses victimes. Number Five (Aidan Gallagher) est un adulte dans un corps de jeune capable de voyager dans le temps. Klaus (Robert Sheehan) un drogué capable d'invoquer les morts et finalement Vanya (Ellen Page) qui n'a pas réellement de pouvoir.

En conclusion, je ne veux pas trop vous en dire sur cette série de Netflix basée sur le comic book Umbrella Academy de Dark Horse Comics en 2007 si ce n'est que j'ai complètement craqué. Un beau divertissement qui passe trop vite. J'aurais bien aimé avoir 12 à 13 épisodes parce que 10, c'est clairement trop court. Déjà la rumeur court sur Internet que la saison 2 serait déjà en cours de production

 

Titre: The Umbrella Academy
Résolution: Ultra HD 4K
Langues: Français, anglais
Épisodes: 10

 

star9 9/10

 

 

Bande-annonce de lancement:


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

TESTS DE JEUX RÉCENTS

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux vidéo de la semaine du 25 mars 2019

Lire la suite...

Sur Cinévore par GF

Audio : Podcast & Radio

Sondage GF

Êtes-vous prêts à passer aux consoles sans lecteur?

Commentaires récents

Médias sociaux

À voir sur GF