Mon avis sur la série Fear the Walking Dead

Cinéma, séries télé, Netflix, Manga et super-héros

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Zombie : Étrange créature autrefois humaine, déambulant dans les rues à la recherche de chair fraîche. Ces marcheurs on les connaît bien, grâce à la populaire série The Walking Dead. Mais d'où viennent-ils? Y a-t-il un zombie "originel"? Une source? Pourquoi soudainement un humain après sa mort se transforme-t-il en zombie? On a peut-être eu quelques réponses, voire davantage en visionnant la série Fear the Walking Dead, spinoff de The Walking Dead. D'ailleurs, voici mon avis sur cette nouvelle et courte série diffusée sur AMC.

Je ne passerai pas par quatre chemins, j'ai bien aimé la série Fear the Walking Dead. Six épisodes avec beaucoup de contenu (sauf le quatrième qui m'a déçu, plutôt ennuyant, mais avec des infos nécessaires à passer), apportant son lot de réponses... ou pas. En fait, on nous suggère des éléments que l'on peut considérer comme étant des réponses à nos questions, mais sans confirmation de la part de l'auteur. Disons qu'on ne nous prend pas par la main. J'ai donc quelques hypothèses à partager avec vous.

Donc...

Le premier zombie de toute cette épidémie s'agit-il de la fille qui a passée la nuit avec Nick dans la vieille église? L'origine de sa transformation proviendrait donc d'une consommation abusive de drogue, d'un mélange de drogues, ou de l'absorption d'une drogue inconnue de qualité douteuse? Au petit matin, elle s'est sauvée de l'église et a mordu quelqu'un en sortant, lequel en a mordu un autre et ainsi de suite? Donc tout aurait débuté là? Tout porte à croire que si... ou pas. Avait-elle une génétique particulière?

On comprend maintenant pourquoi il existe dans TWD (The Walking Dead) toutes ces petites bases, ou villes fortifiées, clôturées. Il s'agit d'installations militaires abandonnées par ceux-ci suite à l'ordre d'un haut placé dans la hiérarchie. Le gouvernement américain savait-il des choses? Sans doute.

Pourquoi toutes ces maisons vides et ces centaines de voitures coincées sur les autoroutes dans TWD? L'épidémie fût si soudaine et marquante pour les gens qu'ils ont tenté de fuir le plus loin possible de Los Angeles, apportant le minimum avec eux.

Daniel Salazar (le barbier bourreau) en libérant les 2000 zombies confinés dans le stade sportif a-t-il par ce geste, propagé le virus à travers les États-Unis? De toute évidence, la ville avait été nettoyée de ses morts-vivant errants, les restants coincés dans ce stade. En agissant ainsi, ces 2000 marcheurs ont envahi la base, tués et mordus des dizaines de personnes dont certaines d'entres elles ont filé par les airs à bord d'hélicoptères, apportant ainsi le virus aux quatre coins du pays. Rappelons-nous que dans Fear the Walking Dead nous sommes à Los Angeles et dans TWD nous sommes dans les alentours d'Atlanta, de Washington.

Dans TWD, on peut détruire voire exploser la tête d'un zombie avec une planche, les zombies semblants plus fragiles et mous. Dans Fear the Walking Dead l'épidémie vient de commencer, les zombies étaient toujours humains il y a une semaine de cela. Ils sont donc plus rapides, plus coriaces, plus résistants aux coups. Des zombies plus frais dans Fear the Walking Dead et des zombies en état de décomposition plus avancée dans The Walking Dead, ça se tient.

Les zombies ne sachant pas nager, est-ce que le reste de la planète est sain et sauf? Hum... j'en doute, mais bon. Et rappelons-nous Strand, lequel se vantait d'avoir prévu le coup, ayant son bateau à lui. Y a-t-il des dirigeants du gouvernement sur des bateaux dans TWD?

Les acteurs, les scènes, l'ambiance générale

Pour le reste, vraiment impressionnant ce traitement réaliste de la naissance des zombies dans notre vie de tous les jours. L'homme qui se fait abattre en pleine rue et qui se relève, les vidéos virales, l'incrédulité et l'incompréhension des gens, etc. On constate également l'imbécilité de certains en cas de crise ou d'état d'urgence. Pensons à la séquence des manifestants / casseurs qui ont saccagés le centre-ville. En même temps, il faut se dire que nous, les téléspectateurs, connaissons les zombies, puisque nous avons vu la série TWD, mais pas eux, les résidants de L-A dans cette série. Combien de fois je me suis exclamé dans mon salon : "Ne t'approche pas! Ne fais pas ça! Ton chum n'a pas qu'une simple grippe! Décole! La vieille voisine n'est pas malade, c'est un zombie! Sauves toi pendant que tu le peux!"

Excellent choix d'acteurs, j'ai adoré le personnage de Travis, les producteurs toujours aussi talentueux dans la création de personnages forts (pensons à Rick). Même chose pour Maddie, ''badass'' au possible. Au début, je détestais le personnage de Nick et sa dépendance à la drogue, mais au fil de l'aventure je m'y suis attaché. Je ne vais pas rédiger une description de chacun des personnages, mais sachez que j'ai adoré cette brochette d'acteur. Ah oui, je ne fais pas confiance à Strand, l'homme noir riche qui a sauvé Nick et qui s'apprête à rejoindre son bateau. Il semble trop calme, au courant de plusieurs choses... J'ai adoré la scène de frustration de Travis dans la finale lorsque le militaire torturé a surgit de nulle part, tirant sur Ophelia. Travis lui en a "sacré une sincère", comme on dit. Et wow, tellement touchante cette scène finale où Travis doit abattre son ex conjointe, mordue par un zombie. J'en suis encore tout bouleversé.

Focus final

J'ai vraiment hâte de découvrir la suite de tout cela, de visionner la saison 2 à l'été 2016. Ultimement, j'espère qu'on aura droit a quelques "crossover" entre cette série et The Walking Dead. Des traces du passage d'une ou de l'autre. Vont-ils éventuellement se croiser au centre des États-Unis? N'oublions pas que l'histoire de Fear the Walking Dead se déroule avant le premier épisode de la première saison de The Walking Dead.

Bref, pas aussi bon que la série TWD dont la sixième saison débutera ce dimanche 11 octobre, mais un beau et passionnant complément. Six épisodes c'est très rapide et très court, j'en aurais pris davantage, bien que le déroulement des épisodes était correct et leur contenu bien dosé.


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS