Notre avis de Broadchurch – Saison 1 [52461]

Notre avis de Broadchurch – Saison 1

Cinéma, séries télé, Netflix, Manga et super-héros

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Avec David Tennant et Olivia Colman

Disponible sur Netflix

Langue : Français et Anglais

Est apparue sur Netflix au Canada dernièrement la nouvelle série policière Broadchurch. Rapidement pour moi l’intérêt s’est tourné vers l’acteur principal de la série David Tennant que nous avons bien connu dans le rôle du Docteur dans la populaire série de la BBC Doctor Who pendant plus de quarante-neuf épisodes. Cette fois c’est un rôle très différent qu’incarne Tennant dans cette série alors que nous suivons l’enquêteur Alec Hardy chargé de résoudre un meurtre.

L’histoire se déroule dans une petite communauté tissée serrée quelque part en Angleterre qui est le théâtre d’une rare scène de meurtre, celle d’un jeune de 11 ans. Le policier Hardy débarque dans la localité de Broadchurch fuyant lui-même une enquête précédente ailleurs qui a été un total un fiasco. Dès le début, on nous fait bien comprendre qu’Alec Hardy ne souhaitait pas à son arrrivée à Broadchurch avoir à résoudre une telle affaire. Qu’importe, il doit se reprendre en main et tout mettre en œuvre pour trouver le meurtrier. Hardy prend en charge l’enquête à l’aide de sa seconde incarné par Olivia Colman. Cette dernière un peu dépassée par l’ampleur de l’enquête s’avère être un personnage très attachant.

broadchurch

David Tennant et Olivia Colman

La série se démarque par un tempo très lent et très intense comme c'est souvent le cas des séries britanniques. L’enquête progresse de façon méthodique alors que chaque élément et chaque suspect sont étudiés avec soin. D’ailleurs, tout le monde dans le village de Broadchurch est potentiellement suspect pour l’enquêteur Hardy. Justement, ce personnage incarné par David Tennant est carrément exceptionnel. Gravement malade, amer et dur avec son entourage nous apprenons à apprécier l’individu au fil de la progression de la série.

Je souligne également la grande place que prend la sensibilité dans cette série qui place la famille endeuillée au cœur de l'action. Contrairement aux nombreuses séries américaines, ici le meurtre d’un enfant n’est pas banalisé. On sent la douleur de la mère, du père et de la sœur du jeune décédé qui ont du mal à se remettre. J’ai apprécié le fait que l’on ne tombe jamais dans le mélodramatique alors que nous vivons et sentons la détresse à travers des images bien présentées et secondées par une musique également très intense.

En conclusion, j’ai dévoré les 8 épisodes qui composent la première saison de Broadchurch du début à la fin en moins de deux jours tellement je voulais connaître le dénouement. Si vous aimez les intrigues bien ficelées et très réalistes, Broadchurch est pour vous. Bonne nouvelle également alors que la seconde saison vient de commencer sa diffusion en Europe. Pour le moment, elle n'est pas disponible sur Netflix.

Ma note: star9


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS